Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Manométrie

Par

Jonathan Gotfried

, MD, Lewis Katz School of Medicine at Temple University

Vérifié/Révisé mars 2023
Voir l’éducation des patients

La manométrie est la mesure des pressions dans différentes parties du tube digestif.

La manométrie est pratiquée en faisant passer un cathéter contenant des capteurs de pression par le nez ou l'anus et placés dans la lumière de l'organe à étudier. La manométrie est habituellement réalisée pour dépister les troubles de la motricité chez le patient ne présentant pas de lésion structurelle aux autres examens. La manométrie est utilisée dans l'œsophage, l'estomac et le duodénum, le sphincter d'Oddi et le rectum.

À part une gêne mineure, les complications sont très rares. Les patients doivent être strictement à jeun à partir de minuit.

Manométrie anorectale

Un ballon barostat peut être gonflé pendant le test pour évaluer la sensibilité et la compliance rectales. Le test d'expulsion du ballonnet, souvent effectué en même temps que la manométrie anorectale, permet une évaluation objective de la fonction d'évacuation.

Barostat

C'est un appareil sensible à la pression, qui est placé dans le tube digestif pour mesurer l'adaptation. Le dispositif est constitué d'un ballonnet en plastique et d'un contrôleur électronique, qui modifie la quantité d'air dans le ballonnet tout en y maintenant une pression constante.

Ce dispositif est principalement utilisé au titre de la recherche dans des études définissant le seuil sensitif et les altérations de la perception viscérale, en particulier dans le cadre des pathologies fonctionnelles digestives.

Manométrie œsophagienne

La manométrie œsophagienne peut être utilisée pour diagnostiquer les troubles de la motilité œsophagienne Troubles de la motricité œsophagienne Les troubles de la motilité œsophagienne correspondent à un dysfonctionnement de l'œsophage qui entraîne des symptômes tels qu'une dysphagie, des brûlures d'estomac et des douleurs thoraciques... en apprendre davantage comme l' achalasie Achalasie L'achalasie est une affection neurologique de l'œsophage caractérisée par une altération du péristaltisme œsophagien et un défaut de relâchement du sphincter inférieur de l'œsophage pendant... en apprendre davantage Achalasie , les spasmes distaux Spasmes œsophagiens diffus Le spasme œsophagien diffus symptomatique fait partie des troubles de la motricité caractérisés par des contractions non propulsives et hyperdynamiques avec parfois associée une pression élevée... en apprendre davantage , la sclérodermie Sclérodermie La sclérodermie est une maladie chronique d'étiologie inconnue, caractérisée par une fibrose diffuse, des anomalies vasculaires de la peau, des articulations et des viscères (notamment œsophage... en apprendre davantage Sclérodermie , l'hypotension du sphincter œsophagien inférieur et l'HTA. Elle est également utilisée afin d'évaluer la fonction et l'anatomie œsophagienne comme pour une hernie hyatale Hernie de la paroi abdominale Une hernie de la paroi abdominale est une protrusion du contenu abdominal à travers un défect ou une zone de faiblesse acquise ou congénitale, de la paroi. De nombreuses hernies sont asymptomatiques... en apprendre davantage Hernie de la paroi abdominale avant certaines procédures thérapeutiques (p. ex., la chirurgie antireflux, la dilatation pneumatique de l'achalasie).

Références pour la manométrie œsophagienne

  • 1. Gyawali CP, Carlson DA, Chen JW, et al: ACG clinical guidelines: Clinical use of esophageal physiologic testing. Am J Gastroenterol 115(9):1412–1428, 2020. doi: 10.14309/ajg.0000000000000734

  • 2. Hirano I, Pandolfino JE, Boeckxstaens GE: Functional lumen imaging probe for the management of esophageal disorders: Expert review from the clinical practice updates committee of the AGA Institute. Clin Gastroenterol Hepatol 15(3):325–334, 2017. doi: 10.1016/j.cgh.2016.10.022

Manométrie gastroduodénale

Dans ce test, des capteurs de pression sont placés dans l'antre gastrique, le duodénum et le jéjunum proximal. Les pressions sont enregistrées pendant 5 à 24 heures à jeun, puis en postprandial.

L'examen est généralement utilisé en présence de symptômes de troubles de la motilité mais avec des tests de vidange gastrique normaux, ou en cas de non réponse au traitement. Il peut permettre de déterminer si les symptômes ou les troubles de la motilité résultent d'un trouble musculaire (amplitude de la contraction anormale, mais modèle normal) ou de troubles nerveux (le modèle de contraction irrégulière, mais d'amplitude normale).

Voir l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : AFFICHER LA VERSION GRAND PUBLIC
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
ANDROID iOS
ANDROID iOS
ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE