Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Exophtalmie

(Proptosis)

Par

Christopher J. Brady

, MD, Wilmer Eye Institute, Retina Division, Johns Hopkins University School of Medicine

Examen médical mai 2021
Voir l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

Étiologie de la proptose

Tableau

Évaluation d'une proptose

La rapidité d'apparition peut orienter le diagnostic. Une apparition brutale et unilatérale évoque une hémorragie intraorbitaire (qui peut apparaître après une intervention chirurgicale, une injection rétrobulbaire ou un traumatisme) ou une inflammation de l'orbite ou des sinus paranasaux. Une apparition en 2 à 3 semaines suggère une inflammation chronique ou une pseudotumeur inflammatoire de l'orbite (infiltration cellulaire non néoplasique et prolifération); une apparition plus lente suggère une tumeur orbitaire.

Les signes typiques de l'hyperthyroïdie retrouvés à l'examen ophtalmologique, mais qui ne sont pas liés à l'ophtalmopathie infiltrante, comprennent la rétraction palpébrale, l'asynergie oculo-palpébrale, une inflammation temporale de la paupière supérieure et la fixité du regard. Les autres signes cliniques comprennent une rougeur des paupières et une hyperhémie conjonctivale. Une exposition prolongée d'une surface du globe plus étendue qu'à l'habitude à l'air ambiant entraîne un dessèchement de la cornée et peut conduire à l'infection et à l'ulcération.

Signes d'alarme

Les signes suivants doivent alerter:

  • Douleur ou rougeur des yeux

  • Céphalée

  • Baisse d'acuité visuelle

  • Diplopie

  • Fièvre

  • Proptosis pulsatile

  • Proptosis néonatal

Examens complémentaires

Une exophtalmie peut être confirmée par une exophtalmométrie, qui mesure la distance entre le bord osseux externe de l'orbite et la cornée; les valeurs normales sont < 20 mm chez les Blancs et < 22 mm chez les mélanodermes. La TDM ou l'IRM des orbites sont souvent utiles pour confirmer le diagnostic et pour identifier les causes anatomiques d'une exophtalmie unilatérale. Un test des fonctions thyroïdiennes est pratiqué quand une maladie de Graves Étiologie L'hyperthyroïdie est caractérisée par un hypermétabolisme et une élévation des concentrations sériques d'hormones thyroïdiennes libres. Les symptômes comprennent des palpitations, une fatigue... en apprendre davantage  Étiologie -Basedow est suspectée.

Traitement de la prostatose

Il est nécessaire dans les cas sévères de protéger la cornée en l'humidifiant. Lorsque l'humidification est insuffisante, une intervention chirurgicale afin de mieux couvrir la surface oculaire ou de réduire l'exophtalmie peut être nécessaire. Des corticostéroïdes par voie générale (p. ex., prednisone 1 mg/kg par voie orale 1 fois/jour pendant 1 semaine, puis en diminuant sur 1 mois) sont souvent efficaces pour contrôler l'œdème et l'inflammation orbitaire dus à l'ophtalmopathie thyroïdienne et aux pseudo-tumeurs inflammatoires orbitaires. Les autres interventions varient selon les étiologies. L'exophtalmie de Graves-Basedow n'est pas influencée par le traitement de l'hyperthyroïdie mais elle peut diminuer avec le temps. Les tumeurs doivent être enlevées chirurgicalement. Une embolisation sélective ou, rarement, des interventions de piégeage peuvent être efficaces dans les cas de fistules artérioveineuses impliquant le sinus caverneux.

Points clés

Voir l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : AFFICHER LA VERSION GRAND PUBLIC
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
ANDROID iOS
ANDROID iOS
ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE