Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Revue générale des somatisations

Par

Joel E. Dimsdale

, MD, University of California, San Diego

Examen médical août 2022
Voir l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

La somatisation désigne l'expression somatique de phénomènes mentaux se présentant comme des symptômes (somatiques). Les troubles somatoformes, caractérisés par des somatisations, forment un large continuum qui va de symptômes produits inconsciemment et involontairement, à des symptômes conscients et volontaires. Ce continuum comprend

  • Les symptômes somatiques et troubles associés

  • Les troubles factices

  • La simulation (qui n'est pas un trouble psychiatrique)

Dans tous les troubles, les patients se concentrent principalement sur les questions somatiques. Ainsi, la somatisation conduit généralement les patients à rechercher une affection médicale et un traitement plutôt qu'une prise en charge psychiatrique.

Le trouble somatoforme et les troubles liés sont caractérisés par des symptômes physiques persistants qui sont associés à des pensées excessives ou inadaptées, à des sentiments et à des comportements en réponse à ces symptômes et à ces craintes associées. Ces troubles sont perturbants et altèrent souvent la vie sociale, professionnelle, scolaire ou d'autres aspects du fonctionnement social. Ils comprennent les troubles suivants

Le trouble du symptôme somatique et le trouble d'anxiété lié à la maladie sont les plus fréquents.

Les troubles factices consistent dans la falsification de symptômes physiques ou psychologiques et/ou de signes en l'absence d'incitations externes évidentes (p. ex., l'obtention d'arrêts de travail, de prestations d'invalidité, ou l'abus de drogues; éviter le service militaire ou des poursuites pénales). Le terme de syndrome de Munchausen n'est plus utilisé pour les troubles factices. La simulation, qui n'est pas un trouble factice mais peut être confondue avec lui, consiste à feindre de manière intentionnelle des symptômes physiques ou psychologiques à motivation extérieure, ce qui la distingue des troubles factices.

Un trouble fonctionnel symptomatique neurologique consiste en des symptômes ou des déficits neurologiques (impliquant généralement une fonction motrice ou sensorielle) qui se développent inconsciemment et de façon non volonataires et sont incompatibles avec les mécanismes physiopathologiques ou les voies anatomiques connues.

Le trouble d'anxiété lié à la maladie à la maladie correspond à une inquiétude et à la peur d'avoir ou de contracter un trouble grave.

Les facteurs psychologiques affectant d'autres pathologies médicales sont diagnostiqués lorsque des facteurs psychologiques ou comportementaux nuisent à l'évolution ou à l'évolution d'une pathologie médicale existante.

Le trouble somatoforme est caractérisé par de multiples plaintes physiques persistantes qui ne sont pas feintes et qui sont associées à des pensées excessives et inadaptées, aux sentiments et comportements liés à ces symptômes. Voir le tableau Trouble somatoforme, échelle de 8 , qui est utilisée pour déterminer la fréquence à laquelle le patient a été perturbé par 8 symptômes sélectionnés au cours des 7 jours précédents.

Tableau
Voir l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : AFFICHER LA VERSION GRAND PUBLIC
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
ANDROID iOS
ANDROID iOS
ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE