Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Prévention chez les personnes âgées

Par James T. Pacala, MD, MS, University of Minnesota Medical School

Les objectifs de prévention chez une personne âgée dépendent généralement de la santé de la personne, du niveau de fonctionnement et du profil de risque, comme dans les cas suivants :

  • Personnes en bonne santé, autonomes, sans troubles graves : Essentiellement, prévenir le développement de troubles

  • Personnes qui ont plusieurs troubles chroniques légers et qui sont autonomes : Essentiellement, prévenir ou ralentir le déclin fonctionnel et éviter toute détérioration physique susceptible de les rendre de plus en plus dépendantes des autres (c’est ce qu’on appelle la fragilité, ou une moindre réserve physique)

  • Personnes fragilisées qui ont plusieurs maladies chroniques avancées et qui sont devenues largement dépendantes des autres : Essentiellement, prévenir les accidents et les complications qui pourraient causer davantage de perte d’autonomie ou le décès

Mode de vie

L’activité physique, y compris l’exercice aérobique, reste importante. La musculation permet de protéger la personne contre la faiblesse musculaire, la perte de tissu musculaire liée à l’âge, et l’ostéoporose en renforçant les muscles et en augmentant la densité osseuse. L’exercice aérobique augmente l’endurance et peut réduire légèrement le risque de certaines maladies cardiovasculaires. Chez les personnes âgées, la danse et le tai-chi, qui peuvent être des activités physiques agréables et présenter des avantages supplémentaires, comme l’amélioration de l’équilibre et donc la prévention des chutes.

Arrêter de fumer est salutaire à n’importe quel âge. Cela peut

  • Aider à améliorer l’endurance

  • Diminuer la fréquence et la sévérité des symptômes de certains troubles, comme la douleur thoracique (angor) et les crampes et courbatures dans les jambes (claudication)

  • Diminuer les risques de voir se développer certains troubles (comme les crises cardiaques)

L’alcool est métabolisé différemment chez les personnes âgées. Les personnes âgées consommant de l’alcool doivent être conscientes que plus d’un verre par jour peut augmenter le risque de blessures et d’autres problèmes de santé.

Médicaments et vaccins

La compréhension du traitement pharmacologique est essentielle pour les personnes âgées parce qu’elles sont plus sensibles aux effets secondaires des médicaments ( Vieillissement et médicaments). Les facteurs qui peuvent augmenter la susceptibilité incluent des différences liées à l’âge dans la manière dont l’organisme traite (métabolise) et utilise de nombreux médicaments. Ces différences peuvent conduire à des interactions entre les médicaments ou entre les médicaments et les aliments. Ces interactions peuvent ne pas avoir lieu chez des personnes plus jeunes.

Le médecin généraliste, le personnel infirmier praticien et le pharmacien peuvent fournir des informations sur tous les médicaments sur ordonnance et sans ordonnance. La connaissance de la marque et du nom générique de tous les médicaments à prendre, la justification de la prise de chaque médicament, la durée de chaque traitement, et les activités, aliments, boissons et autres médicaments qu’il convient d’éviter lors de la prise d’un médicament peuvent aider les personnes âgées à éviter les problèmes. Les personnes âgées doivent apporter tous leurs médicaments, sur ordonnance et en vente libre, à leurs rendez-vous médicaux afin de pouvoir les passer en revue avec leur médecin.

Les personnes âgées devraient recevoir les vaccins suivants :

  • Vaccin pneumococcique (pour la pneumonie) une fois, à moins que le risque de développer une pneumonie ne soit élevé

  • Vaccin contre le tétanos, la diphtérie et la coqueluche (un vaccin combiné) une fois (si elles n’ont pas précédemment reçu un vaccin contre la coqueluche), puis vaccin contre le tétanos et la diphtérie tous les 10 ans

  • Vaccin contre la grippe (influenza) une fois par an

  • Vaccin contre le zona (herpès zoster) une fois à 60 ans

Ces vaccins sont importants parce que les personnes âgées sont plus susceptibles de contracter une pneumonie, un tétanos et un zona et parce que la grippe est plus susceptible de conduire à une pneumonie et à d’autres problèmes graves chez les personnes âgées.

Prévention des blessures

Les mêmes mesures de sécurité simples, découlant du bon sens, qui préviennent les blessures chez les jeunes adultes sont également utiles pour les personnes âgées ( Les bases de la sécurité). La prévention des chutes est particulièrement importante.

Les chutes sont la principale cause de graves problèmes de santé chez les personnes âgées. Les mesures de prévention suivantes peuvent prévenir les chutes :

  • Ranger les zones encombrées dans la maison ;

  • Enlever ou sécuriser sur le sol les paillassons, les bords de tapis et les fils de téléphone et électriques à découvert ;

  • S’assurer que l’éclairage est adéquat ;

  • Installer des rampes, barres d’appui, traction et surfaces antidérapantes (par exemple des bandes ou des tapis de bain antidérapants) dans les escaliers et les baignoires si nécessaire ;

  • Installer des mains courantes près des toilettes et dans la baignoire et la douche ;

  • Ne pas utiliser des huiles de bain glissantes ;

  • Parler avec le médecin d’arrêter tout médicament inutile et s’assurer qu’on utilise la dose efficace la plus faible des médicaments nécessaires ;

  • Préserver ou améliorer l’équilibre (par exemple, grâce à l’exercice, à la danse ou au tai-chi)

Conduite

Il peut être nécessaire pour les personnes âgées de limiter ou d’abandonner la conduite si leur vision, leurs réflexes ou leur fonction globale sont déficients. Elles ne devraient pas conduire quand elles prennent des médicaments qui entraînent de la somnolence, et elles ne devraient pas conduire de nuit si leur vision nocturne est mauvaise ( Le conducteur âgé).