Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Tachycardie ventriculaire

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale août 2018| Dernière modification du contenu août 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Votre cœur est un muscle qui pompe le sang pour l’envoyer dans l’ensemble du corps. Votre fréquence cardiaque est la rapidité à laquelle votre cœur bat. Votre cœur doit toujours battre de façon régulière et rythmique, comme le tic-tac d’une horloge.

Votre cœur comprend quatre cavités. Les oreillettes sont les deux cavités supérieures de votre cœur. Les ventricules sont les deux cavités inférieures de votre cœur. Les oreillettes pompent le sang vers les ventricules. Les ventricules pompent le sang vers vos poumons et votre corps (voir aussi Biologie du cœur).

Des cellules pacemaker spéciales situées dans une partie des oreillettes appelée le nœud SA envoient des signaux électriques réguliers à votre muscle cardiaque pour qu’il se contracte.

Le système de conduction de votre cœur comporte de fines bandes de tissu semblables à des fils électriques. Le système de conduction transmet les signaux du pacemaker au reste de votre cœur. Les signaux doivent parvenir à l’ensemble des cellules de votre muscle cardiaque juste à temps, pour que votre cœur produise un battement puissant et de bonne qualité, et pompe le sang correctement.

Qu’est-ce-que la tachycardie ventriculaire ?

La tachycardie ventriculaire est un type de trouble du rythme cardiaque. « Tachy » signifie rapide, et « cardia » est un élément lié à votre cœur. La tachycardie ventriculaire est donc un rythme cardiaque très rapide qui commence dans les ventricules de votre cœur.

  • Le symptôme le plus fréquent est la présence de palpitations (le fait de ressentir vos battements cardiaques)

  • Vous pouvez également avoir des difficultés à respirer, ressentir une gêne thoracique et vous évanouir

  • La tachycardie ventriculaire peut parfois se convertir en fibrillation ventriculaire, qui est mortelle si elle n’est pas traitée rapidement

  • Les médecins effectuent un électrocardiogramme (ECG) pour diagnostiquer une tachycardie ventriculaire

  • Les médecins administrent souvent un choc électrique (cardioversion) ou des médicaments pour que vos battements cardiaques reviennent à la normale

  • Si vous présentez souvent une tachycardie ventriculaire, vous pourriez avoir besoin d’un défibrillateur implantable (DCI)

Parfois, la tachycardie ventriculaire se caractérise par seulement par 3 ou 4 extrasystoles ventriculaires d’affilée, puis votre cœur revient à une fréquence et un rythme normaux. On parle de tachycardie ventriculaire persistante lorsque le trouble du rythme dure plus de 30 secondes. La tachycardie ventriculaire persistante peut durer pendant une longue période.

Quelles sont les causes de la tachycardie ventriculaire ?

La tachycardie ventriculaire se produit lorsque certaines des cellules dans votre ventricule commencent à agir comme des cellules pacemaker. Si elles sont plus rapides que vos cellules pacemaker normales, elles peuvent prendre le contrôle sur votre cœur et le faire battre très rapidement.

Une tachycardie ventriculaire persistante se produit généralement chez les personnes âgées atteintes de troubles cardiaques, tels que :

D’autres causes peuvent inclure :

  • Syndrome du QT long (un circuit électrique anormal qui peut déclencher une tachycardie ventriculaire soudaine ou des rythmes encore plus dangereux lorsque vous faites un exercice physique ou que vous vous sentez stressé)

  • Certains médicaments

  • Syndrome de Brugada (une affection cardiaque héréditaire qui augmente le risque de tachycardie ventriculaire et d’autres arythmies)

Quels sont les symptômes de la tachycardie ventriculaire ?

Les symptômes de la tachycardie ventriculaire comprennent :

  • Palpitations

  • Sensation de faiblesse et d’étourdissements

  • Gêne thoracique

Quelles sont les complications de la tachycardie ventriculaire ?

La tachycardie ventriculaire persistante peut provoquer des troubles plus graves, tels que :

  • Hypotension artérielle et parfois évanouissement, car votre cœur ne pompe pas le sang aussi bien qu’il le devrait

  • Arrêt cardiaque (lorsque le cœur s’arrête de battre)

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une tachycardie ventriculaire ?

Les médecins palpent votre pouls et réalisent :

L’ECG est un examen rapide et indolore qui mesure l’activité électrique de votre cœur à l’aide de pastilles autocollantes et de câbles fixés sur votre thorax, vos bras et vos jambes.

Si l’ECG met en évidence une tachycardie ventriculaire, les médecins réalisent généralement :

  • Des analyses de sang pour vérifier la présence de taux anormaux d’électrolytes et de signes de lésion cardiaque

Comment les médecins traitent-ils la tachycardie ventriculaire ?

Les médecins ne doivent traiter la tachycardie ventriculaire que si :

  • Si vous présentez des symptômes

  • Vous présentez une tachycardie ventriculaire persistante

Les médecins la traitent immédiatement par :

  • Cardioversion

Dans la cardioversion, les médecins administrent un bref choc électrique à votre cœur. Ils administrent le choc par des électrodes collées sur votre thorax ou parfois des palettes qu’ils maintiennent contre votre thorax. Le choc arrête la tachycardie de sorte que votre cœur peut reprendre son rythme normal. Vous pouvez avoir besoin de plusieurs chocs. Les médecins vous administrent des médicaments par voie IV pour vous rendre somnolent et pour que la procédure soit indolore.

Certains médicaments par voie IV peuvent parfois arrêter la tachycardie, mais les médecins préfèrent habituellement la cardioversion, car elle est plus rapide et plus sûre.

Si vous continuez à avoir une tachycardie ventriculaire, vous pouvez avoir besoin :

  • D’un défibrillateur cardioverteur implantable (DCI)

Un DCI est un dispositif implanté sous la peau de votre thorax ou de votre ventre. Le dispositif est connecté à votre cœur par des fils de sorte qu’il peut surveiller les battements de votre cœur. Il peut vous administrer automatiquement un choc et relancer votre cœur si vous avez une tachycardie ventriculaire ou une fibrillation ventriculaire.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Échocardiographie transthoracique
Vidéo
Échocardiographie transthoracique
L’écho-doppler couleur fournit une image bidimensionnelle mobile du cœur. En haut à gauche...
Insuffisance cardiaque congestive
Vidéo
Insuffisance cardiaque congestive
Le cœur est un muscle qui bat et qui pompe du sang riche en oxygène et en nutriments dans...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE