Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Autres affections héréditaires rares du métabolisme des lipides

Par

Matt Demczko

, MD, Sidney Kimmel Medical College of Thomas Jefferson University

Dernière révision totale févr. 2018| Dernière modification du contenu févr. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Les maladies du métabolisme des lipides sont des troubles métaboliques héréditaires. Des maladies héréditaires se développent lorsque les parents transmettent des gènes défectueux qui provoquent ces maladies chez leurs enfants.

Les lipides sont des graisses, qui constituent une source importante d’énergie pour l’organisme. La réserve lipidique est constamment consommée et reconstituée pour équilibrer les besoins énergétiques de l’organisme en fonction des apports alimentaires. Un groupe d’enzymes spécifiques aide l’organisme à dégrader (métaboliser) et transformer les graisses. Des anomalies de ces enzymes peuvent induire l’accumulation de substances graisseuses, normalement détruites par les enzymes. Avec le temps, l’accumulation de ces substances peut être nocive pour de nombreux organes. Les lipidoses sont des maladies provoquées par l’accumulation de lipides.

L’accumulation de substances graisseuses peut entraîner des troubles tels que :

D’autres anomalies enzymatiques empêchent l’organisme de transformer les graisses en énergie. Ces anomalies sont appelées troubles de l’oxydation des acides gras.

De nombreux troubles du stockage lysosomal impliquent également des problèmes au niveau du métabolisme des lipides.

Avant la naissance, les médecins diagnostiquent certaines maladies du métabolisme des lipides en réalisant un test de dépistage prénatal, à savoir l’amniocentèse ou le prélèvement de villosités choriales. Après la naissance, certains troubles du métabolisme des lipides sont diagnostiqués par des tests de dépistage néonatal de routine ou d’autres tests.

Le traitement des maladies du métabolisme des lipides varie selon le type de substances graisseuses qui s’accumulent dans le sang et les tissus.

Xanthomatose cérébrotendineuse

Cette maladie se développe lorsque du cholestanol, un produit du métabolisme du cholestérol, s’accumule dans les tissus. Cette maladie finit par provoquer une incoordination, une démence, des cataractes, une maladie des artères coronaires précoce et des excroissances graisseuses (xanthomes) sur les tendons. Les symptômes invalidants apparaissent souvent après l’âge de 30 ans.

Si le traitement par chénodiol (acide chénodésoxycholique) est débuté suffisamment tôt, il permet d’empêcher la progression de la maladie, mais il ne peut pas remédier aux lésions existantes.

Sitostérolémie

Dans cette maladie, les graisses issues des fruits et légumes s’accumulent dans le sang et les tissus. L’accumulation des graisses induit une athérosclérose, une maladie des artères coronaires précoce, la production de globules rouges anormaux et des xanthomes sur les tendons.

Le traitement de la sitostérolémie consiste à réduire la consommation d’aliments riches en graisses végétales (comme les huiles végétales) et à prendre de la résine de cholestyramine. Les médecins peuvent également administrer le médicament ézétimibe, qui réduit la quantité de cholestérol absorbée par l’organisme.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Comment prendre la température d’un nourrisson ou...
Vidéo
Comment prendre la température d’un nourrisson ou...
Modèles 3D
Tout afficher
La mucoviscidose dans les poumons
Modèle 3D
La mucoviscidose dans les poumons

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE