Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Excès de vitamine K

(Toxicité de la vitamine K)

Par

Larry E. Johnson

, MD, PhD, University of Arkansas for Medical Sciences

Dernière révision totale nov. 2020| Dernière modification du contenu nov. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle

La toxicité de la vitamine K est rare, mais elle est plus fréquente chez les nourrissons nourris au lait infantile. 

La vitamine K est présente sous deux formes :

  • Phylloquinone : Cette forme se trouve dans les plantes, elle est consommée dans l’alimentation. Elle s’absorbe mieux avec de la graisse. La phylloquinone n’est pas toxique, même en grandes quantités.

  • Ménaquinone : Cette forme est produite par les bactéries dans l’intestin, mais seules de petites quantités sont produites. Dans certains pays, c’est la forme utilisée en supplémentation.

La vitamine K est nécessaire à la coagulation normale du sang. Elle est aussi nécessaire pour la santé des os et des autres tissus.

Les effets de la toxicité de la vitamine K peuvent inclure une anémie due à la rupture des globules rouges et une jaunisse. L’ ictère du nouveau-né Jaunisse du nouveau-né La jaunisse désigne une coloration jaune de la peau et/ou des yeux, provoquée par une augmentation du taux de bilirubine dans le sang. La bilirubine est une substance jaune qui se forme lorsque... en apprendre davantage Jaunisse du nouveau-né (jaunisse) peut provoquer un ictère nucléaire (un type de lésion cérébrale).

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE