Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Présentation de l’anus et du rectum

Par

Parswa Ansari

, MD, Hofstra Northwell-Lenox Hill Hospital, New York

Dernière révision totale janv. 2020| Dernière modification du contenu janv. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

L’anus est l’ouverture située à l’extrémité du tube digestif, par laquelle les selles sont expulsées du corps.

Le rectum est la section du tube digestif en amont de l’anus, où les selles séjournent avant d’être évacuées de l’organisme par l’anus.

Le système digestif

Le système digestif

L’anus est pour partie formé des couches superficielles du corps, y compris la peau, et pour partie de l’intestin. La muqueuse du rectum, très semblable au reste de la muqueuse intestinale, est constituée par un tissu luisant, de couleur rouge, contenant des glandes de mucus. La muqueuse du rectum est relativement insensible à la douleur, alors que les nerfs de l’anus et de la peau avoisinante située à l’extérieur sont très sensibles aux stimuli douloureux.

Les veines provenant du rectum et de l’anus se rejoignent principalement dans la veine porte, qui conduit au foie et à la circulation systémique. Certaines de ces veines se rejoignent directement dans les veines pelviennes, puis dans la circulation systémique. Les vaisseaux lymphatiques du rectum se drainent dans les ganglions lymphatiques du bas de l’abdomen. Les vaisseaux lymphatiques de l’anus se drainent dans les ganglions lymphatiques de l’aine.

Un anneau musculaire (le sphincter anal) maintient l’anus fermé. Ce sphincter est contrôlé inconsciemment par le système nerveux autonome. Cependant, une partie du sphincter peut être volontairement relâchée ou contractée.

Les maladies de l’anus et du rectum incluent :

Diagnostic

  • Évaluation du médecin

  • Anoscopie ou sigmoïdoscopie

  • Parfois, une tomodensitométrie (TDM) ou une imagerie par résonance magnétique (IRM)

Pour diagnostiquer les troubles de l’anus et du rectum, le médecin inspecte la peau périanale, à la recherche de toute anomalie. Il examine le rectum par toucher rectal, après avoir mis des gants. Chez les femmes, cette procédure est souvent associée au toucher vaginal (voir Examen gynécologique). Le médecin examine également souvent l’abdomen.

Le médecin examine ensuite l’anus et le rectum avec une sonde d’observation rigide (anoscope ou proctoscope) d’une longueur de 7 à 25 centimètres environ. Une sonde souple et plus longue (sigmoïdoscope) peut ensuite être introduite pour que le médecin puisse observer jusqu’à 61 centimètres ou plus du gros intestin.

En général, l’anuscopie ou la sigmoïdoscopie (voir Endoscopie) est inconfortable, mais pas douloureuse. Toutefois, si la zone à l’intérieur ou autour de l’anus est douloureuse en raison d’une anomalie pathologique, le médecin peut appliquer une pommade anesthésiante (telle que de la lidocaïne) ou administrer un anesthésique local, régional, voire général, avant de procéder à l’examen. Un lavement évacuateur est parfois effectué avant la sigmoïdoscopie pour libérer la partie inférieure du gros intestin des selles.

Au cours de l’examen, des fragments de tissus et des échantillons des selles peuvent être prélevés pour d’ultérieurs examens histologiques et des cultures bactériennes. Un examen en TDM ou IRM peut également être réalisé.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Endoscopie : Insertion
Vidéo
Endoscopie : Insertion
Pour visualiser directement l’estomac et le duodénum, le médecin regarde au travers d’un endoscope...
Modèles 3D
Tout afficher
Rectocolite hémorragique
Modèle 3D
Rectocolite hémorragique

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE