Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Lymphome de Burkitt

(Lymphome de Burkitt)

Par

Thomas E. Witzig

, MD, Mayo Medical School

Dernière révision totale mai 2018| Dernière modification du contenu juin 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Le lymphome de Burkitt est un lymphome non hodgkinien qui provient des lymphocytes B et qui progresse très rapidement.

Les lymphomes (voir aussi Présentation des lymphomes) sont des cancers qui touchent un certain type de globules blancs, les lymphocytes. Ces cellules permettent de lutter contre les infections. Les lymphomes peuvent se développer dans les lymphocytes B ou T. Les lymphocytes T jouent un rôle majeur dans la régulation du système immunitaire et dans la lutte contre les infections virales. Les lymphocytes B produisent les anticorps.

Il peut survenir à tout âge, mais son incidence est nettement plus élevée chez l’enfant et chez l’adulte jeune, notamment de sexe masculin. Contrairement aux autres lymphomes, le lymphome de Burkitt a une distribution géographique spécifique : On le retrouve très fréquemment en Afrique centrale et, plus rarement, aux États-Unis. Le lymphome de Burkitt est associé à l’infection par le virus d’Epstein-Barr. Il est également plus fréquent chez les personnes infectées par le VIH.

Le lymphome de Burkitt se développe et se propage rapidement, souvent à la moelle osseuse, au sang et au système nerveux central. Lorsqu’il se propage, il provoque souvent faiblesse et fatigue. Un grand nombre de cellules lymphomateuses peuvent s’accumuler dans les ganglions lymphatiques et les organes de l’abdomen, ce qui provoque un gonflement. Ces cellules peuvent envahir l’intestin grêle, provoquant des occlusions ou des hémorragies. Le cou et la mâchoire peuvent devenir œdémateux, et sont parfois douloureux. Pour poser le diagnostic, le médecin pratique une biopsie du tissu anormal et prescrit d’autres examens permettant de déterminer le stade de la maladie.

En l’absence de traitement, le lymphome de Burkitt est rapidement mortel. En de rares occasions, la chirurgie peut être nécessaire pour réséquer des parties de l’intestin obstruées, hémorragiques ou lésées. La chimiothérapie intensive, qui comprend la chimiothérapie du liquide qui entoure le cerveau et de la moelle épinière (liquide céphalorachidien) pour empêcher la propagation à ces régions, peut guérir plus de 80 % des personnes.

Informations supplémentaires

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Lymphome non-hodgkinien
Vidéo
Lymphome non-hodgkinien
Le système lymphatique fait partie du système immunitaire, qui a pour mission de protéger...
Thrombocytopénie induite par chimiothérapie
Vidéo
Thrombocytopénie induite par chimiothérapie
Les cellules sanguines sont produites dans la moelle osseuse. Les trois éléments principaux...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE