Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Thrombocytémie secondaire

(Thrombocytose réactionnelle)

Par

Jane Liesveld

, MD, James P. Wilmot Cancer Institute, University of Rochester Medical Center

Dernière révision totale août 2019| Dernière modification du contenu août 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

La thrombocytémie secondaire est un excès de plaquettes dans la circulation sanguine qui se développe à la suite d’un autre trouble et qui entraîne, dans de rares cas, une coagulation sanguine excessive ou des saignements.

Les plaquettes (thrombocytes) sont de petites particules du sang, semblables à des cellules, qui aident à la formation des caillots. Les plaquettes sont normalement produites dans la moelle osseuse par des cellules appelées mégacaryocytes. Dans la thrombocytémie, l’organisme produit trop de plaquettes. La thrombocytémie peut être :

  • Primaire (essentielle) : provoquée par un trouble qui touche les cellules produisant les plaquettes (voir Thrombocytémie essentielle)

  • Secondaire : provoquée par un trouble qui déclenche l’augmentation de la production par les cellules normales produisant les plaquettes

Lorsque la thrombocytémie est provoquée par ce trouble sous-jacent, la thrombocytémie est appelée thrombocytémie secondaire (ou thrombocytose réactionnelle) et elle ne fait pas partie des néoplasmes myéloprolifératifs.

Les causes de la thrombocytémie secondaire comprennent :

Les personnes atteintes de thrombocytémie secondaire ne présentent généralement pas de symptômes liés au nombre élevé de plaquettes (contrairement aux personnes atteintes de thrombocytémie essentielle). Les symptômes de la pathologie sous-jacente sont souvent prédominants.

Bien que l’on puisse penser que l’augmentation du nombre de plaquettes entraîne une coagulation sanguine excessive, cela se produit rarement dans la thrombocytémie secondaire, sauf si les personnes présentent également une maladie artérielle grave ou sont sujettes à une immobilité prolongée. Bien que certaines personnes atteintes de thrombocytémie essentielle présentent un risque accru de saignement, cela n’est pas une préoccupation en cas de thrombocytémie secondaire.

La thrombocytémie secondaire est diagnostiquée et différenciée de la thrombocytémie essentielle lorsque la personne qui présente une numération plaquettaire élevée a par ailleurs une affection qui en est responsable.

Afin d’identifier les causes possibles, les médecins réalisent des analyses de sang, parfois associées à des tests génétiques, et occasionnellement une biopsie de la moelle osseuse. D’autres tests, tels que des examens radiologiques, peuvent être nécessaires pour vérifier la raison de l’augmentation plaquettaire.

Le traitement vise à traiter la cause de l’augmentation du nombre de plaquettes. Si le traitement est efficace, la numération plaquettaire reviendra à des valeurs normales.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Valvuloplastie mitrale
Vidéo
Valvuloplastie mitrale
Le cœur est un muscle qui bat et pompe le sang vers l’ensemble du corps. À l’intérieur du...
Les caillots sanguins : colmatage des plaies
Vidéo
Les caillots sanguins : colmatage des plaies
L’hémorragie survient lorsque la paroi d’un vaisseau sanguin se rompt. Le contrôle de l’hémorragie...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE