Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Bronchite aiguë

Par

Sanjay Sethi

, MD, University at Buffalo SUNY

Dernière révision totale juil. 2020| Dernière modification du contenu juil. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref
Ressources liées au sujet

La bronchite aiguë est une inflammation de la trachée et des voies respiratoires se ramifiant à partir de la trachée (bronches), causée par une infection.

  • La bronchite aiguë est en général provoquée par une infection virale des voies respiratoires supérieures.

  • Les symptômes sont une toux qui peut ou non produire du mucus (expectorations).

  • Le diagnostic repose principalement sur les symptômes.

  • Des traitements, tels que des médicaments visant à réduire la fièvre et la toux, peuvent être utilisés pour que la personne soit plus à l’aise jusqu’à la fin de l’épisode.

  • Des antibiotiques sont rarement nécessaires.

La bronchite peut être :

  • Aiguë

  • Chronique

La bronchite aiguë dure généralement quelques jours à quelques semaines. Une bronchite qui dure plusieurs mois ou plusieurs années est habituellement classée comme bronchite chronique. Lorsque les personnes parlent de « bronchite », elles font généralement référence à une bronchite aiguë, qui est la seule abordée sur cette page.

En cas de bronchite aiguë, lorsque le flux d’air sortant des poumons à l’expiration (obstruction des voies respiratoires) diminue, cela est considéré comme bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). Si une personne souffrant de BPCO ou de toute autre maladie pulmonaire chronique, comme la bronchectasie ou la mucoviscidose, développe des symptômes de bronchite aiguë, les médecins considèrent cela comme une poussée de la maladie sous-jacente plutôt que comme une bronchite aiguë.

Causes

La bronchite aiguë est provoquée par une infection par des

  • Virus (le plus souvent)

  • Bactéries

Understanding Bronchitis

En cas de bronchite, la paroi bronchique devient enflammée et enflée et la production de mucus augmente. Par conséquent, le passage de l’air est réduit.

Understanding Bronchitis

La bronchite survient le plus souvent en hiver.

La bronchite virale peut être provoquée par un certain nombre de virus communs, notamment le virus de la grippe et les virus à l’origine du rhume. Même après la résolution de l’infection virale, l’irritation secondaire peut faire persister les symptômes pendant plusieurs semaines.

Les bactéries causent moins de 1 cas de bronchite sur 20. Mycoplasma pneumoniae, Chlamydia pneumoniae et Bordetella pertussis (qui provoque la coqueluche) font partie des bactéries qui causent la bronchite aiguë. Il est plus probable qu’une bronchite aiguë soit due à des causes bactériennes quand beaucoup de personnes dans la même région sont affectées en même temps (épidémie).

La toux chez l’adulte a de nombreuses causes au-delà de la bronchite aiguë. La toux chez l’enfant a des causes similaires à celles de la toux chez l’adulte.

Symptômes

Les infections à l’origine de la bronchite aiguë débutent en général par les symptômes d’un rhume banal : écoulement nasal, mal de gorge et fatigue. Au bout de quelques jours, la toux apparaît (généralement sèche au début). Les personnes peuvent expectorer de petites quantités de mucus blanc fluide. Le mucus passe souvent de blanc à verdâtre ou jaune, et s’épaissit. Parfois, les expectorations contiennent une petite quantité de sang. Ni le changement de couleur ni la présence de sang ne suggèrent une infection bactérienne. Le changement de couleur signifie uniquement que les cellules associées à l’inflammation se sont déplacées dans les voies respiratoires et qu’elles colorent les expectorations.

Les personnes ne présentent généralement pas de fièvre élevée ou de frissons, sauf si la bronchite a été causée par une infection plus grave, comme la grippe.

Did You Know...

  • Le fait de tousser des expectorations jaunes ou vertes ne veut pas dire que l’infection est causée par des bactéries.

Comme la bronchite peut temporairement rétrécir les voies aériennes, les personnes peuvent développer une respiration sifflante et/ou un essoufflement, comme dans le cas d’une crise d’asthme.

La bronchite aiguë n’entraîne pas de complications graves en elle-même. Cependant, certaines infections à l’origine d’une bronchite, telles que la grippe, peuvent entraîner une infection du tissu pulmonaire (pneumonie), généralement uniquement chez les personnes âgées ou ayant des problèmes au niveau de leurs défenses immunitaires.

Diagnostic

  • Examen clinique

  • Parfois, radiographie du thorax

En général, le diagnostic de bronchite aiguë est posé par le médecin sur la seule symptomatologie. Les médecins peuvent réaliser une radiographie du thorax à la recherche d’une pneumonie s’ils entendent une congestion pulmonaire ou si la personne présente une fièvre élevée ou prolongée ou un essoufflement.

Les médecins réalisent rarement des examens pour déterminer la cause de la bronchite aiguë, et les analyses de sang sont inutiles. Cependant, si la toux persiste pendant plus de deux semaines, une radiographie du thorax est effectuée pour s’assurer qu’une pneumonie ne s’est pas développée ou qu’une autre maladie pulmonaire n’est pas responsable de la toux.

Traitement

  • Le traitement est destiné à soulager les symptômes.

Les personnes peuvent prendre du paracétamol ou de l’ibuprofène pour soulager la fièvre et les symptômes généraux de la maladie, et doivent consommer une grande quantité de liquide.

Les antibiotiques sont inefficaces en cas de bronchite virale. Comme la plupart des cas de bronchite aiguë sont d’origine virale, les médecins prescrivent des antibiotiques uniquement lorsque l’infection est clairement causée par des bactéries (par exemple, au cours d’une épidémie). Lorsqu’on a recours à un antibiotique, il s’agit le plus souvent un médicament tel que l’azithromycine ou la clarithromycine.

Did You Know...

  • Il vaut généralement mieux traiter une bronchite aiguë sans recourir aux antibiotiques.

Chez les enfants, les symptômes très légers peuvent être soulagés à l’aide d’un humidificateur à vapeur froide ou d’un nébulisateur. Chez les enfants et les adultes présentant un sifflement, les bronchodilatateurs inhalés peuvent être efficaces, car ils permettent d’ouvrir les voies aériennes et de diminuer les sifflements.

Les médicaments antitussifs sont utiles pour soulager une toux qui interfère avec le sommeil. Toutefois, le degré d’efficacité de ces médicaments n’est pas clair. Les produits expectorants sont des médicaments en vente libre qui peuvent aider à fluidifier les sécrétions et donc faciliter leur expulsion, mais on ne sait pas clairement si cette mesure est utile. Les antitussifs et les expectorants ne sont généralement pas recommandés chez les jeunes enfants (voir également La toux chez l’enfant).

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE