Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Hyperhomocystéinémie

Par

Joel L. Moake

, MD, Baylor College of Medicine

Dernière révision totale août 2019| Dernière modification du contenu août 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients

L'hyperhomocystéinémie peut prédisposer à la thrombose artérielle et veineuse.

L'hyperhomocystéinémie peut prédisposer à la thrombose artérielle et à la thromboembolie veineuse, probablement en entraînant des lésions des cellules endothéliales vasculaires. Cependant certains experts estiment toutefois qu'il n'y a pas suffisamment de preuves pour lier définitivement l'hyperhomocystéinémie à la thrombose.

Les taux d'homocystéinémie sont multipliés par un facteur 10 chez le porteur d'un déficit en cystathionine bêta-synthétase. Une augmentation moins importante est observée chez le porteur d'un déficit hétérozygote, ainsi que dans d'autres pathologies du métabolisme des folates, dont le déficit en méthyltétrahydrofolate déshydrogénase. Les causes les plus fréquentes d'hyperhomocystéinémie sont acquises

La carence en acide folique est rare dans le monde occidental en raison de l'enrichissement en folate de la farine de blé.

L'anomalie est établie par la mesure du taux d'homocystéïne plasmatique.

Traitement

  • Supplémentation alimentaire

Les taux d'homocystéïne plasmatiques peuvent être normalisés par une supplémentation alimentaire en folate, en vitamine B12, ou en vitamine B6, pris isolément ou en association; cependant, il n'a pas été démontré que ce traitement réduisait le risque de thrombose artérielle ou veineuse.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE