Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Revue générale du traitement des cancers

Par

Robert Peter Gale

, MD, PhD, DSC(hc), Imperial College London

Examen médical août 2022
Voir l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

Pour guérir le cancer, il faut éliminer toutes les cellules susceptibles de provoquer une récidive du cancer au cours de la vie. Les principales modalités thérapeutiques sont les suivantes

La chirurgie est la plus ancienne thérapie efficace contre le cancer. Elle peut être utilisée seule ou en association avec d'autres modalités. La taille, le type et l'emplacement du cancer peuvent déterminer l'opérabilité et le pronostic. La présence de métastases contre-indique généralement la chirurgie.

La radiothérapie permet la guérison de nombreux cancers, en particulier, les cancers localisés ou ceux que l'on peut traiter dans les champs d'irradiation. La radiothérapie associée à la chirurgie (cancers ORL ou de l'utérus) ou associées à la chimiothérapie et la chirurgie (sarcomes, cancers du sein, de l'œsophage, du poumon ou du rectum) améliore le taux de guérison et permet une exérèse plus limitée.

Les modalités systémiques du cancer comprennent

Les traitements sont souvent associés et le parcours thérapeutique du patient est basé sur les caractéristiques de la tumeur et les préférences du patient. Ces modalités peuvent être combinées avec le traitement primaire en même temps ou utilisées avant ou après. L'objectif principal du traitement adjuvant administré après et du traitement néoadjuvant administré au préalable est de prévenir la récidive du cancer et d'augmenter la survie.

Dans tous les cas, la stratégie thérapeutique doit être coordonnée entre le radiothérapeute, le chirurgien et l'oncologue médical. Le choix des traitements évolue constamment et de nombreux essais sont en cours. Dans la mesure du possible et quand la situation clinique le permet, la participation à un essai clinique doit être discutée avec le patient.

Les décisions thérapeutiques doivent tenir compte du rapport entre les effets indésirables et les bénéfices attendus; une prise en charge multidisciplinaire est nécessaire. Les préférences du patient sur "comment vivre sa fin de vie" (voir Directives anticipées Directives anticipées Les directives anticipées sont des documents juridiques qui anticipent les décisions concernant des soins dans le cas où la personne deviendrait incapable. Ils sont appelés directives anticipées... en apprendre davantage ) doivent être discutées au début du traitement, malgré les difficultés inhérentes à cette période difficile.

Réponse au traitement du cancer

De nombreux termes sont utilisés pour définir la réponse au traitement (voir tableau Réponse au traitement du cancer Définir la réponse au traitement du cancer Définir la réponse au traitement du cancer ). L'intervalle libre sans maladie ou la survie sans progression est souvent utilisé comme un indicateur de guérison et sa durée varie suivant le type de cancer. Par exemple, les cancers du poumon, du colon, de la vessie, du testicule, les lymphomes à grandes cellules, sont habituellement considérés comme guéris après un intervalle libre de maladie de 5 ans. Cependant, les cancers du sein et de la prostate peuvent récidiver longtemps après la période de 5 ans, un événement qui définit une tumeur en sommeil (un domaine majeur de la recherche actuelle); il est ainsi préférable d'attendre une rémission de 10 ans pour parler de guérison de ces cancers.

Tableau

Les taux de survie des patients traités suivant les différents principes (association ou non) sont précisés pour certains cancers (voir tableau Survie à 5 ans dans divers types de cancer Survie à 5 ans de divers types de cancer Survie à 5 ans de divers types de cancer ).

Tableau
Voir l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : AFFICHER LA VERSION GRAND PUBLIC
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
ANDROID iOS
ANDROID iOS
ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE