Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Teigne du corps

Par

Denise M. Aaron

, MD, Dartmouth-Hitchcock Medical Center

Dernière révision totale févr. 2020| Dernière modification du contenu févr. 2020
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

La teigne du corps est une infection dermatophytique du visage, du tronc et des membres. Le diagnostic repose sur l'aspect clinique et par l'examen direct sur une lame des squames de la peau par montage humide sous hydroxyde de potassium. Le traitement implique toujours des antimycosiques locaux ou généraux.

La teigne du corps est une dermatophytose qui se manifeste par des plaques annulaires roses à rouges (en forme de O) avec des bords squameux surélevés qui s'agrandissent en périphérie et tendent à s'effacer au centre. Une variante rare apparaît sous forme de plaques de desquamation nummulaires (en cercle ou de forme ronde) parsemées de petites papules ou de pustules dont le centre n'est pas clairement identifié. Les causes fréquentes sont Trichophyton mentagrophytes, T. rubrum, et Microsporum canis.

Manifestations de la teigne du corps

Diagnostic

  • Bilan clinique

  • Montage humide sous hydroxyde de potassium

Le diagnostic différentiel de la teigne du corps comprend

Traitement

  • Antifongiques locaux ou oraux

Le traitement des lésions faibles à modérées est possible par de l'imidazole, du ciclopirox, de la naftifine ou de la terbinafine en crème, en lotion ou en gel. Le médicament doit être appliqué 2 fois/jour en continuant au moins 7 à 10 jours après la disparition des lésions, généralement au bout de 2 à 3 semaines.

Les lésions extensives et résistantes se développent chez le patient infecté par T. rubrum et en cas de maladie systémique invalidante. Dans ce cas, le traitement le plus efficace est l'itraconazole 200 mg 1 fois/jour ou la terbinafine 250 mg 1 fois/jour pendant 2 à 3 semaines.

Points clés

  • La teigne du corps se manifeste généralement par des plaques annulaires roses à rouges (en forme de O) avec des bords squameux surélevés qui s'agrandissent en périphérie et tendent à s'effacer au centre.

  • Le diagnostic repose sur l'aspect clinique et les montages humides à l'hydroxyde de potassium.

  • Si légère à modérée, traiter par un imidazole, du ciclopirox, de la naftifine ou de la terbinafine crème, lotion ou gel appliqué 2 fois/jour pendant au moins 7 à 10 jours après la disparition des lésions.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom du médicament Sélectionner les dénominations commerciales
SPORANOX
LAMISIL
LOPROX, PENLAC
Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE