Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Tests diagnostiques dans les dermatoses

Par

Julia Benedetti

, MD, Harvard Medical School

Dernière révision totale févr. 2019| Dernière modification du contenu févr. 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

Des tests diagnostiques sont indiqués lorsque la cause de la lésion ou de la maladie cutanée n'est pas mise en évidence par l'anamnèse et l'examen clinique seuls. Dont

Biopsie

Il existe plusieurs types de biopsie cutanée:

  • Punch

  • Rasage

  • Excision fragmentaire

Dans la biopsie à l'emporte-pièce, un emporte-pièce tubulaire (habituellement de 4 mm de diamètre) est introduit dans le derme et le tissu sous-cutané pour obtenir un fragment, qui est coupé à la base avec des ciseaux.

Le rasage avec un bistouri ou une lame de rasoir peut être effectué pour des lésions plus superficielles. L'hémorragie est contrôlée grâce à une solution de chlorure d'aluminium ou par électrodessiccation; les grandes incisions sont fermées par des sutures.

L'excision en coin de la peau en utilisant un bistouri peut être effectuée pour des biopsies plus grandes ou plus profondes.

Toutes les lésions pigmentées sont souvent excisées pour que l'épaisseur de la lésion puisse être évaluée à l'examen histologique; si elles sont trop superficielles, un diagnostic de certitude peut être impossible. Le diagnostic et la guérison peuvent souvent être obtenus simultanément pour la plupart des petites tumeurs au moyen d'une exérèse complète, comprenant une petite marge de peau saine.

Grattages

Le curetage de la peau permet de diagnostiquer les infections mycosiques et la gale.

Dans le cas d'infections mycosiques, des squames sont prélevées au niveau du bord de la lésion, placées sur une lame de microscope. Puis, une goutte d'hydroxyde de potassium à 10 à 20% est ajoutée. Le diagnostic de teigne ou de candidose est confirmé par la mise en évidence d'hyphes et/ou de levures bourgeonnantes.

Dans le cas de la gale, des grattages sont effectués sur les sillons suspects et placés directement sous une lamelle avec de l'huile minérale; la mise en évidence des acariens, des excréments ou des œufs confirme le diagnostic. Cependant, un grattage négatif n'exclut pas la gale.

Lumière de Wood

La lumière de Wood (lumière noire) peut permettre de diagnostiquer et à définir l'étendue des lésions (p. ex., les frontières de lésions pigmentées avant excision). Elle peut permettre de distinguer l'hypopigmentation de la dépigmentation (la dépigmentation du vitiligo apparaît blanc ivoire, mais pas les lésions hypopigmentées). L'érythrasma donne une fluorescence orange-rouge caractéristique. La teigne du cuir chevelu provoquée par Microsporum canis et M. audouinii renvoie une lumière vert brillant. (Note: la plupart des teignes du cuir chevelu aux États-Unis est provoquée par Trichophyton sp, qui n'est pas fluorescent.) Le premier indice de l'infection cutanée à Pseudomonas (p. ex., dans les brûlures) peut être une fluorescence verte.

Test de Tzanck

Le test de Tzanck permet de diagnostiquer des maladies virales telles que l'infection par le virus herpes simplex et celui du zona et est approprié lorsque des vésicules actives intactes sont présentes. Le test de Tzanck ne peut pas distinguer l'herpes simplex du zona. Une phlyctène intacte est le site préféré pour l'examen. La partie supérieure de la vésicule est enlevée avec une lame tranchante et la base de la vésicule à ciel ouvert est grattée par une lame de bistouri #15. Les squames sont transférées sur une lame et colorées avec une teinture ou coloration de Giemsa ou de Wright. Les cellules géantes multinucléées sont un signe d'infection herpétique.

Diascopie

La diascopie est utilisée pour déterminer si un érythème dans une lésion est dû à la présence de sang dans les vaisseaux superficiels (lésions inflammatoires ou vasculaires) ou à une hémorragie (pétéchie ou purpura). Une lame de microscope est écrasée contre la lésion (diascopie) pour voir si elle blanchit. Les lésions hémorragiques ne blanchissent pas; les lésions inflammatoires et vasculaires blanchissent. La dermatoscopie peut aussi aider à identifier les lésions cutanées sarcoïdes, qui, apparaissent avec une couleur de gelée de pomme.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE