Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Péritonite bactérienne spontanée

Par

Danielle Tholey

, MD, Thomas Jefferson University Hospital

Dernière révision totale janv. 2021| Dernière modification du contenu janv. 2021
Cliquez ici pour l’éducation des patients

La péritonite bactérienne spontanée est une infection du liquide d'ascite sans source apparente. Les manifestations peuvent comprendre une fièvre, une sensation de malaise et des symptômes liés à l'ascite et une aggravation d'une insuffisance hépatique préexistante. Le diagnostic repose sur l'examen du liquide d'ascite. Le traitement repose sur le céfotaxime ou un autre antibiotique.

(Voir aussi Ascite.)

La péritonite bactérienne spontanée est particulièrement fréquente dans l'ascite causée par la cirrhose hépatique. Cette infection peut provoquer des séquelles graves ou la mort. Les bactéries les plus courantes entraînant des péritonites bactériennes spontanées sont Escherichia coli et Klebsiella pneumoniae (Gram négatifs) et Streptococcus pneumoniae (Gram positifs); habituellement, un seul microrganisme est impliqué à la fois.

Symptomatologie

Les patients présentent des symptômes et des signes d'ascite. Un inconfort abdominal est habituellement présent; il est généralement diffus, constant et d'intensité légère à modérée.

Les signes de péritonite bactérienne spontanée peuvent être une fièvre, une sensation de malaise, une encéphalopathie, une aggravation de l'insuffisance hépatique et une détérioration clinique inexpliquée. Les signes d'irritation péritonéale (p. ex., douleurs abdominales et douleur à la décompression) sont présents, mais peuvent être diminués par la présence de liquide d'ascite.

Diagnostic

  • Ponction exploratrice

Le diagnostic clinique de la péritonite bactérienne spontanée peut être difficile; le diagnostic nécessite une grande attention et il ne faut pas hésiter à pratiquer une paracentèse diagnostique avec culture. Le transfert de liquide d'ascite sur des milieux d'hémoculture avant l'incubation augmente la sensibilité de la culture à près de 70%. Un nombre de polynucléaires > 250 cellules/mcL (0,25 × 109/L) fait le diagnostic de la péritonite bactérienne spontanée. Le nombre de polynucléaires est le nombre total de globules blancs présent dans l'ascite par le pourcentage de neutrophiles. Les hémocultures sont également indiquées. La péritonite bactérienne spontanée résultant généralement de l'infection par un seul microrganisme, une flore mixte retrouvée à la culture évoque une perforation d'un viscère abdominal ou une contamination du prélèvement.

Traitement

  • Céfotaxime ou un autre antibiotique

  • Albumine pour la prévention du syndrome hépatorénal

Si une péritonite bactérienne spontanée est diagnostiquée, un antibiotique tel que la ceftriaxone ou la céfotaxime 2 g IV toutes les 4 à 8 heures (en attendant les résultats de la coloration de Gram et des cultures) est administré pendant au moins 5 jours et jusqu'à ce que le liquide d'ascite montre < 250 polynucléaires/mcL. Les antibiotiques augmentent la survie. La péritonite bactérienne spontanée récidivant en moins d'un an chez une proportion de patients allant jusqu'à 70%, une antibiothérapie prophylactique est indiquée; les quinolones (p. ex., norfloxacine 400 mg par voie orale 1 fois/jour) sont les plus utilisées.

Les patients qui présentent une péritonite bactérienne spontanée doivent recevoir 1,5 g/kg d'albumine (25%) le jour 1 et 1 g/kg le jour 3 pour réduire le risque de syndrome hépato-rénal.

La prophylaxie antibiotique en cas d’ascite avec hémorragie variqueuse diminue le risque de péritonite bactérienne spontanée.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom du médicament Sélectionner les dénominations commerciales
ROCEPHIN
Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE