Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Diverticulite

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale janv. 2020| Dernière modification du contenu janv. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

L’intestin est le long tube du système digestif qui digère les aliments et absorbe les nutriments. Il existe un gros intestin et un intestin grêle. Le gros intestin (côlon) relie l’intestin grêle au rectum (la poche située à l’extrémité du gros intestin, où les selles sont stockées jusqu’à ce qu’elles soient expulsées). De petits sacs ou poches (diverticules) peuvent se former dans le gros intestin. Ils résultent probablement d’une pression élevée dans l’intestin. On parle de diverticulose lorsque plusieurs de ces poches se sont formées.

Qu’est-ce que la diverticulite ?

La diverticulite est une complication de la diverticulose. Les selles et des bactéries se retrouvent piégées dans les diverticules (les petits sacs ou petites poches qui se forment le long de la muqueuse intestinale). Les bactéries peuvent être à l’origine d’une infection.

  • Les symptômes comprennent une douleur dans le quadrant inférieur gauche du ventre, une sensibilité et de la fièvre.

  • La diverticulite est diagnostiquée par TDM

  • Le traitement comprend du repos, un régime liquide, et des antibiotiques.

  • Si la personne présente des symptômes sévères, une hospitalisation et parfois une chirurgie peuvent être nécessaires.

Gros intestin avec des diverticules

Les diverticules sont des sacs qui ressemblent à des ballons et qui se forment dans le gros intestin.

Gros intestin avec des diverticules

Quelles sont les causes de la diverticulite ?

La diverticulite survient chez des personnes atteintes de diverticulose, une affection caractérisée par la formation de sacs ou poches dans le gros intestin.

Parfois, des selles et des bactéries se retrouvent emprisonnées dans l’un de ces sacs (diverticules), ce qui provoque une inflammation et une infection.

  • La diverticulite survient généralement dans la partie la plus inférieure du gros intestin.

  • Elle tend à être plus grave chez les personnes âgées et chez les personnes qui prennent des corticoïdes.

Les personnes présentant une diverticulose ont un risque accru de développer une diverticulite si elles :

  • Sont âgées

  • Surpoids

  • Ne font pas d’activité physique

  • Fume

  • Ont un régime alimentaire riche en graisses, pauvre en fibres

  • Prennent certains médicaments, tels que les corticoïdes, les opioïdes (analgésiques) et les anti-inflammatoires

Quels sont les symptômes de la diverticulite ?

La diverticulite provoque :

  • Douleur dans le quadrant inférieur gauche du ventre

  • Sensibilité

  • Fièvre

La diverticulite peut poser des problèmes tels que :

  • Abcès (accumulation de pus)

  • Infections des organes avoisinants ou dans la cavité abdominale entre les organes (péritonite)

  • Infection grave du sang entraînant le dysfonctionnement d’autres organes (septicémie)

  • Obstruction intestinale due à la formation de tissu cicatriciel dans l’intestin

  • Fistule (connexion anormale entre deux organes qui ne devraient pas être reliés, l’intestin et la vessie par exemple)

Complications de la diverticulite

Complications de la diverticulite

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une diverticulite ?

Les médecins réalisent généralement des tests tels que :

  • TDM

  • Analyses de sang pour déceler une infection et les autres raisons possibles des maux de ventre

Comment les médecins traitent-ils la diverticulite ?

Une diverticulite légère peut être traitée à domicile avec :

  • Se reposer

  • Un régime spécial - consommer uniquement des liquides pendant quelques jours, comme du bouillon, du jus ou de l’eau, puis ajouter lentement des aliments mous, comme des œufs, des légumes cuits ou du yaourt.

  • Médicament pour soulager la douleur

  • Parfois, antibiotiques

Si les symptômes sont plus graves, le traitement peut nécessiter une hospitalisation. Le traitement à l’hôpital peut comprendre :

  • Liquides et antibiotiques par voie intraveineuse

  • Médicament pour soulager la douleur

  • Alitement

  • Aucune nourriture tant que les symptômes persistent

  • Parfois, insertion d’une aiguille à travers la peau pour drainer une poche de pus (abcès)

Une intervention chirurgicale en urgence peut s’avérer nécessaire si :

  • Les symptômes ne s’améliorent pas ou s’aggravent

  • La douleur, la sensibilité et la fièvre augmentent

  • L’intestin est obstrué

  • L’intestin éclate, provoquant une infection de la muqueuse abdominale (péritonite)

  • Un abcès doit être drainé

Le médecin enlève la partie perforée de l’intestin. Les extrémités sont remises en continuité ou une colostomie temporaire est effectuée. Une colostomie est une ouverture chirurgicale dans le ventre reliée à une extrémité de l’intestin. Les selles sont évacuées dans la poche de colostomie le temps que l’intestin cicatrise.

La formation d’une fistule peut aussi être traitée par une intervention chirurgicale.

Plusieurs semaines après la guérison, les médecins réalisent généralement une coloscopie (un examen dans lequel un médecin insère une sonde fine, dotée d’un éclairage et d’une petite caméra dans le rectum du patient pour examiner le gros intestin) afin de vérifier la cicatrisation de l’intestin.

Les médecins vous diront également de :

  • Manger plus de fibres

  • Exercice physique

  • Perdre du poids en cas de surpoids

  • Ne pas fumer

Il est important d’appeler le médecin si les symptômes de la diverticulite réapparaissent.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Reflux gastro-œsophagien
Vidéo
Reflux gastro-œsophagien
Le tractus gastro-intestinal (GI) comprend la cavité buccale, le pharynx, l’œsophage, l’estomac...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE