Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Fistule anorectale

(Fistule anale)

Par

Parswa Ansari

, MD,

  • Assistant Professor and Program Director in Surgery
  • Hofstra Northwell-Lenox Hill Hospital, New York

Dernière révision totale déc. 2019| Dernière modification du contenu déc. 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients

La fistule anorectale est une communication anormale entre le canal anal d'une part et d'autre part, la peau péri-anale. Les symptômes en sont des écoulements et parfois des douleurs. Le diagnostic repose sur l'examen clinique, et la sigmoïdoscopie. Le traitement nécessite souvent une intervention chirurgicale.

Les fistules se forment spontanément ou sont consécutives au drainage d'un abcès périrectal. La plupart des fistules proviennent des cryptes anorectales. Les causes prédisposantes comprennent

Chez le nourrisson, elles sont congénitales et plus fréquentes chez les garçons.

Les fistules rectovaginales peuvent être secondaires à une maladie de Crohn, à un traumatisme obstétrical, à une radiothérapie ou à un cancer.

Symptomatologie

Il est fréquent de retrouver des antécédents d'abcès anorectal récidivants avec écoulement permanent ou intermittent. L'écoulement est purulent et/ou sérohématique. La douleur peut être présente s'il existe une infection. À l'inspection, on peut voir un ou plusieurs orifices secondaires. Un cordon induré peut être souvent palpé le long du trajet fistuleux. Un stylet inséré dans le trajet fistuleux peut déterminer sa profondeur et sa direction et souvent l'orifice primitif.

Diagnostic

  • Bilan clinique

  • Sigmoïdoscopie

Le diagnostic de fistule anorectale repose sur l'examen clinique. Une sigmoïdoscopie sera pratiquée si on suspecte une maladie de Crohn (voir diagnostic de maladie de Crohn).

L'hidradénite suppurée, le sinus pilonidal, les sinus dermiques purulents et les fistules urétropérinéales doivent être différenciés des fistules cryptogénétiques.

Traitement

  • Procédures chirurgicales diverses

  • Traitement médical adapté si maladie de Crohn

(Voir aussi the American Society of Colon and Rectal Surgeons' clinical practice guideline for the management of anorectal abscess, fistula-in-ano, and rectovaginal fistula.)

Dans le passé, le seul traitement efficace était la chirurgie, dans laquelle l'orifice primaire et l'ensemble du trajet sont ouverts et converti en une "plaie." La scission partielle des sphincters peut être nécessaire. Un certain degré d'incontinence peut découler de la section d'une partie importante de l'anneau sphinctérien. Les alternatives à la chirurgie conventionnelle comprennent le drainage prolongé par sétons, les lambeaux d'avancement, et le plug ou la colle de fibrine en instillation dans la fistule. Plus récemment, la procédure de ligature de la fistule intersphinctérienne (ligation of intersphincteric fistula tract, LIFT), dans laquelle le trajet fistuleux est divisé entre les muscles du sphincter, est à présent une alternative susceptible de mieux préserver la continence.

En cas de diarrhée ou de maladie de Crohn, la fistulotomie n'est pas appropriée du fait de la guérison retardée de la plaie. On peut administrer aux patients atteints de la maladie de Crohn le métronidazole ou une antibiothérapie adaptée, ainsi que des suppresseurs (voir traitement de la maladie de Crohn). L'infliximab est efficace pour cicatriser les fistules anales de la maladie de Crohn.

Plus d'information

  • American Society of Colon and Rectal Surgeons' clinical practice guideline for the management of anorectal abscess, fistula-in-ano, and rectovaginal fistula

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom du médicament Sélectionner les dénominations commerciales
REMICADE
Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE