Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Revue générale des pneumopathies à éosinophiles

Par

Joyce Lee

, MD, MAS, University of Colorado Denver

Dernière révision totale sept. 2019| Dernière modification du contenu sept. 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients

Les pneumopathies à éosinophiles constituent un groupe des maladies caractérisées par l'accumulation d'éosinophiles dans les alvéoles, l'interstitium et/ou dans les alvéoles et l'interstitium. Une éosinophilie périphérique est fréquente. Les causes connues de pneumopathies à éosinophiles comprennent

Souvent la cause reste inconnue.

Les 2 principales affections pulmonaires à éosinophiles d'étiologie inconnue sont

Le syndrome hyperéosinophilique, une maladie systémique touchant de multiples organes, est développé ailleurs dans cet ouvrage.

Le syndrome de Löffler, un syndrome de signes pulmonaires fugaces et d'éosinophilie périphérique, est une autre maladie pulmonaire éosinophile.

Diagnostic

  • Rx thorax

  • Mettre en évidence l'éosinophilie dans le sang périphérique, le liquide de lavage broncho-alvéolaire ou le tissu pulmonaire

Le diagnostic repose sur la mise en évidence d'opacités sur la rx thorax et de l'éosinophilie (> 450/microL [0,45 × 109/L]) dans le sang périphérique, le lavage bronchoalvéolaire ou la biopsie pulmonaire. Cependant, l'éosinophilie pulmonaire peut survenir en l'absence d'éosinophilie périphérique. Les opacités pulmonaires sur la rx thorax, associées à une éosinophilie sanguine sont parfois appelées syndrome de Löffler (infiltrats pulmonaires avec éosinophilie).

Les éosinophiles sont localisés principalement dans les tissus et sont plusieurs centaines de fois plus nombreuses dans les tissus que dans le sang. Le taux sanguin d'éosinophiles ne donne donc pas nécessairement une idée de l'importance de l'envahissement tissulaire par les éosinophiles. Les éosinophiles sont plus nombreux dans les tissus qui comprennent une muqueuse épithéliale formant une barrière contre l'environnement, tels que l'appareil respiratoire, le tube digestif et l'appareil génito-urinaire. Les éosinophiles sont absents des poumons des sujets en bonne santé, de sorte que leur présence dans le tissu ou le liquide de lavage broncho-alvéolaire (> 5% de la numération différentielle) identifie un processus pathologique.

Les éosinophiles sont très sensibles aux corticostéroïdes et disparaissent complètement du sang en quelques heures après l'administration de corticostéroïdes. Cette disparition rapide des éosinophiles sanguins peut rendre difficile le diagnostic chez le patient traité par des corticostéroïdes avant la réalisation du bilan diagnostique.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Aspiration d'un pneumothorax par cathéter en queue...
Vidéo
Aspiration d'un pneumothorax par cathéter en queue...
Modèles 3D
Tout afficher
Pneumothorax
Modèle 3D
Pneumothorax

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE