Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Introduction aux infections cérébrales

Par

John E. Greenlee

, MD, University of Utah School of Medicine

Dernière révision totale juil. 2020| Dernière modification du contenu juil. 2020
Cliquez ici pour l’éducation des patients

Les infections cérébrales peuvent être causées par des virus, des bactéries, des champignons ou, parfois, des protozoaires ou des parasites.

L'encéphalite est le plus souvent due à des virus, tels que l'herpès simplex, l'herpès zoster, le cytomégalovirus ou le virus West Nile (virus du Nil occidental).

Les infections, telles que la leucoencéphalopathie multifocale progressive, (provoquées par le virus JC) ou la panencéphalite subaiguë sclérosante, (provoquée par les virus de la rougeole), sont caractérisées par une longue période d'incubation et une évolution prolongée.

Certains troubles non infectieux peuvent simuler une encéphalite. Un exemple est l'encéphalite à Ac anti-NMDA (N-méthyl-d-aspartate), qui correspond à une attaque auto-immune des protéines membranaires neuronales.

Les infections cérébrales impliquent souvent d'autres parties du système nerveux central, dont la moelle épinière. Le cerveau et la moelle épinière sont généralement protégés contre l'infection, mais quand ils s'infectent, les conséquences sont souvent très graves.

Les infections peuvent provoquer une inflammation des méninges (méningite). Souvent, la méningite bactérienne se propage au cerveau, provoquant une encéphalite, infectant principalement le parenchyme cérébral. De même, les infections virales causes d'encéphalite provoquent souvent également une méningite. Techniquement, lorsque le cerveau et les méninges sont infectés, le trouble est appelé méningo-encéphalite. Cependant, le terme méningite est généralement utilisé pour désigner une infection qui affecte principalement les méninges et l'encéphalite est généralement utilisée pour désigner une infection qui affecte principalement le cerveau.

Les infections du SNC peuvent se manifester comme suit:

  • Infection parenchymateuse diffuse, entraînant une encéphalite, affectant parfois des zones spécifiques sur le cerveau

  • Inflammation du cerveau secondaire à des infections méningées ou à des infections paraméningées

  • Infection focale ou multifocale (p. ex., due à un abcès cérébral, à un empyème ou à des infections fongiques ou parasitaires du cerveau telles qu'une neurocysticercose causée par Taenia solium)

L'infection par le VIH et les maladies à prions peuvent également affecter le cerveau de manière diffuse.

L'atteinte cérébrale peut également être une manifestation de mécanismes post-infectieux, tels qu'une encéphalomyélite disséminée aiguë.

Les bactéries et autres microrganismes infectieux peuvent atteindre le cerveau et les méninges de plusieurs manières:

  • Propagation hématogène

  • Plaies pénétrantes (dont les interventions neurochirurgicales)

  • Extension directe d'infections crâniennes (p. ex., sinusite, ostéomyélite)

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE